Le bon mix pour réussir vos tests utilisateurs

Auteur

Anne-Lise

Date

10/03/2020

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Vous aviez aimé notre premier cocktail Mojito Thinking et vous souhaitez en goûter un autre ? C’est parfait, nous avons ce qu’il vous faut ! Il est bon, il est bleu, il se boit frais et se réalise au shaker de préférence, j’ai nommé le USERTEST LAGOON. 

Alors, comment réussir vos tests utilisateurs ? Comment limiter les biais et disposer d’une base solide pour améliorer votre produit ou service ? 

Toujours 2 modes de consommation vous sont proposés :

  • Le cul sec : si vous n’avez qu’1 minute à consacrer à cet article, retenez seulement les 5 ingrédients principaux présents sur notre visuel ci-dessous.
  • La dégustation : si vous avez un peu plus de temps, allez plus loin en parcourant les 10 ingrédients détaillés plus bas.
Le bon mix pour réussir vos tests utilisateurs par BEWIZYU

POSEZ LE QUOI ? COMMENT ?

“ Au shaker ou à la cuillère ? ”

Avant de démarrer, notre premier conseil est de prendre un peu de temps pour déterminer ce que vous souhaitez tester. En effet, le temps des utilisateurs est précieux (et souvent payant) et le vôtre également. Vous pourrez difficilement tester l’exhaustivité de votre produit ou service. Par ailleurs, il vous faut choisir votre type de test et de support : Présentiel / Distant / Guérilla / Test A-B

TESTEZ TÔT ET SOUVENT

" Plus vous testerez, meilleur il sera ! "

Comme le dit Tim Brown  (CEO, IDEO) « Échouer tôt pour réussir plus vite ». Les tests utilisateurs n’arrivent pas en fin de projet, il ne faut pas confondre avec la recette technique des développements. En effet, les tests sont à réaliser le plus tôt possible dans le projet. Dès les premiers wireframes ou prototypes. Plus vous testerez tôt, plus vous lèverez rapidement les problèmes d’utilisabilité de votre service ou produit, et plus vous gagnerez du temps et de l’argent par la suite. Nous vous conseillons de tester le plus souvent possible. En effet, mieux vaut plusieurs petits tests réguliers, qu’un grand rarement.

RECRUTEZ RIGOUREUSEMENT UN PANEL REPRESENTATIF

“ Sélectionnez vos ingrédients ”

Pour que votre test utilisateur soit efficace, il vous faut recruter au minimum 5 utilisateurs. En effet, selon Jakob Nielsen, avec 5 utilisateurs vous pourrez déjà identifier 80% des problèmes d’utilisabilité. Par ailleurs, il vous faut définir ce panel en fonction de votre cible et des objectifs de votre test. Ensuite vous pouvez contacter des utilisateurs de votre base client ou faire appel à un cabinet panéliste spécialisé pour vous aider.

LIMITEZ LES INTERFÉRENCES

" Le contexte jouera dans l'expérience gustative "

Choisissez bien le contexte dans lequel votre utilisateur passera le test. En effet, dans l’idéal il doit se trouver en situation réaliste, comme s’il était seul à utiliser le service et avec un scénario adapté à son profil. Si vous êtes en présentiel, il faut que vous arriviez à vous faire oublier pour ne pas perturber le test. Surtout laissez l’utilisateur interpréter, n’expliquez pas ou peu, c’est la réaction en situation qui est intéressante.   

RÉDIGEZ UN PROTOCOLE DE TEST AVEC DES MÉTRIQUES

" Suivez la recette rigoureusement "

Il vous faudra rédiger soigneusement un protocole de test avec les étapes, les questions à poser, les scénarios à réaliser. Pour chaque scénario, listez-vous les comportements à observer avec des métriques. Par exemple les métriques peuvent être :  le temps passé, la réussite ou non du scénario, la satisfaction sur 5. Le protocole commence avec une introduction et un pré-test pour faire connaissance et se termine avec un post-test avec des questions ouvertes « Que pensez-vous de cette nouvelle application ? »… 

MÊMES CONDITIONS, MÊMES QUESTIONS

" Un ingrédient change et le cocktail n'est plus le même "

Lorsque vous faites passer des tests à plusieurs utilisateurs, votre objectif est de pouvoir les comparer pour en tirer des données utiles. C’est pourquoi il est important de conserver les mêmes conditions d’un utilisateur à l’autre et de poser absolument les mêmes questions. Pour l’avoir pratiqué nous savons à quel point il peut être tentant de dériver mais souvenez-vous qu’il sera d’autant plus dur de tirer des conclusions sans données comparables.

METTEZ EN CONFIANCE

" Il se boit tout seul ! "

Pour tirer pleinement parti de vos tests il faut que votre utilisateur soit complément à l’aise. Il faut éviter que son stress ou autre émotion ne viennent altérer son test. Soyez accueillant et brisez la glace pour mettre à l’aise. Rassurez l’utilisateur : ce n’est pas lui qui est évalué. Mettez le en confiance, il n’y a pas de mauvaises réponses !

DEMANDEZ DE PENSER À HAUTE VOIX

" Oh my god it's delicious !"

Vous ne pouvez pas entrer dans la tête de votre utilisateur mais vous pouvez faire en sorte qu’il vous partage au maximum ses émotions, réflexions, sentiments. Demandez-lui de verbaliser tout ce qu’il ressent en interagissant avec le service. Les verbatims sont souvent très efficaces pour la restitution de vos tests.

RESTEZ NEUTRE ET LAISSEZ FAIRE

" Il ne sera peut-être pas bon du premier coup "

N’intervenez pas pendant les scénarios. Laissez l’utilisateur tester. Ne l’aidez pas. Ne l’interrompez pas. OBSERVEZ ce qu’il fait ! L’ergonomie se base avant tout sur ce que font les utilisateurs (objectif) et moins sur ce qu’ils disent (subjectif).  

PRENEZ DES NOTES ET ENREGISTREZ

" Annotez la recette avec vos observations "

Afin de pouvoir faire votre analyse au mieux, n’oubliez pas de recueillir la donnée qualitative « verbatims » « comportements » en enregistrant et notant dans votre fichier de protocole toutes vos observations. Cela vous permettra d’analyser par la suite les problèmes UX rencontrés par vos utilisateurs.

J’espère que vous avez apprécié ce petit topo sur la mixologie orienté Tests utilisateurs fraîchement concocté. Nous ne pouvons que vous inciter à vous lancer ! Contrairement à ce qu’on peut dire habituellement de l’alcool, ce cocktail est très bon pour la santé de votre produit ou service ! Il est ce qu’il y a de plus performant pour améliorer l’efficacité de celui-ci. Alors à vos shakers ! 

À bientôt pour une nouvelle recette…🍹

CRÉONS ENSEMBLE !

N'hésitez pas à nous contacter, nous ferons de votre projet, une performance.
JE ME LANCE