Formation Implementing SAFe et certification SPC

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Après 4 jours de formation “Implementing SAFe” (et quelques heures à réviser), me voilà certifié “SAFe Program Consultant” (SPC). Je vous propose donc de revenir sur cette certification et sur la formation associée.

Remise en contexte sur le rôle de SPC

SAFe, l’agilité à l’échelle par Scaled Agile

Avant de rentrer dans le dur, et de revenir sur la formation, revoyons les bases. SAFe (pour Scaled Agile Framework) est un cadre méthodologique, proposé par Scaled Agile et conçu par l’Américain Dean Leffingwell, permettant d’appliquer les méthodes agiles à l’échelle. Il permet ainsi aux (très) grandes entreprises d’évoluer vers une méthode de travail plus agile.

Framework SAFe détaillé

Depuis peu, on voit de nombreuses entreprises adopter ce framework d’agilité à l’échelle. Mais alors, pourquoi ça marche ?

  • SAFe permet aux entreprises de se calquer sur leur configuration hiérarchique actuelle, à travers les différents niveaux de déploiement. 
  • SAFe porte un narratif fort. Il reprend dans son framework un certain nombre de notions (certains parleront de buzz words) qui paraissent à présent indispensables. Quand on se penche sur SAFe, on voit tout de suite qu’ils ont tout prévu.

Et le rôle de SPC dans tout ça ?

La certification de SPC (pour “SAFe Program Consultant”) est proposée par Scaled Agile, et est obtenue grâce à la formation “Implementing SAFe”, qui dure 4 jours. Cette formation est animée par deux formateurs certifiés SPCT (“SAFe Program Consultant Trainer”), un club très fermé puisqu’ils sont à date moins de 100 dans le monde.

 

Si l’on reprend les termes de Scaled Agile, les personnes certifiées SAFe Program Consultant (SPC) ont vocation à guider les entreprises dans leur transition Lean-Agile à l’échelle, à travers des actions de formation, de coaching, de mentorat ou encore de facilitation. Ils jouent un rôle critique dans le déploiement de SAFe en y apportant leur connaissance experte du framework.

La formation “Implementing SAFe”

Vous y voyez plus clair sur le Scaled Agile Framework, ainsi que sur le rôle des SAFe Program Consultant (SPC) ? 

Attardons donc nous sur la formation associée : Implementing SAFe.

Quels pré-requis ?

A mon sens, inutile de se présenter à cette formation sans avoir à minima une expérience de l’agilité, une bonne culture générale du vocabulaire de la transformation digitale… et idéalement, avoir déjà travaillé dans un environnement qui utilise SAFe comme framework d’agilité à l’échelle.

Quel format ?

Cette formation dure 4 jours, et autant vous le dire de suite, on ne chôme pas. Ces journées sont très denses, avec un programme qui reste très théorique tant il y’a de notions à voir et à parcourir. Vous avez vu le schéma illustrant le framework plus haut ? Et bien tout ça, il va falloir le faire défiler en un temps record. On se retrouve donc à voir en 15 minutes le Design Thinking, 30 minutes le DevOps. Des notions pourtant clés… mais noyées dans la masse de choses à apprendre. Comme je vous le disais, il va falloir venir avec quelques connaissances au risque de vous sentir rapidement largué.

 

Au-delà de la théorie, quelques ateliers viendront ponctuer ces journées, mais dans l’ensemble, cela manque d’un cas “fil rouge”, ou de jeux, afin de rendre les notions plus limpides, et de “gamifier” le tout. C’est d’autant plus dommage que les formations aux métiers de l’agilité nous ont habitués à des formats plus ludiques. 

 

A noter, Scaled Agile préconise ce qu’ils appellent des “big room training”. Sur ma session, nous étions une vingtaine de personnes présentes, mais j’ai entendu dire que ça pouvait monter bien plus haut. L’idée est de pouvoir faciliter les mises en situation “à l’échelle” en ayant suffisamment de stagiaires dans la salle.

C'est quoi le programme ?

La formation se divise en deux parties :

  • Les deux premières journées permettent de reprendre le programme de la formation “Leading SAFe”, destinées aux décideurs (certification SA pour “Safe Agilist”), afin d’avoir les connaissances suffisantes pour pouvoir ensuite les former.
  • Les deux journées suivantes permettent de prendre un peu de hauteur pour nous préparer à implémenter SAFe, et nous donner le matériel nécessaire pour conduire ce changement, et d’en faire une réussite. Si quelques notions s’ajoutent au programme des deux premiers jours, on va également trouver beaucoup de redites, afin de s’assurer qu’on a compris les notions clés !

Obtenir la certification SPC "SAFe Program Consultant"

Formation terminée ! Le plus dur reste encore à faire : place à l’examen…

 

Bosser, réviser, et pas qu’un peu

Assister à la formation Implementing SAFe ne suffit pas à devenir SPC (bien qu’on ne puisse être certifié sans cette formation). Afin de passer l’examen en ligne, il faut donc prendre le temps de bachoter toutes les notions vues pendant la formation. Certains parleront d’un temps de révision compris entre 1 et 3 jours… D’autres de 60h ! En fait, ça dépend de chacun, et de votre niveau de maturité à l’arrivée à la formation.

 

Pour vous aider, SAFe met à disposition un “study book” qui vous permet de voir les notions qui seront traitées dans l’exam. Spoiler : vous allez vite vous rendre compte que ce “study book” vous invite à revoir la totalité du contenu de votre formation, et du site web SAFe. Bref, beaucoup de choses à réviser. Ne faites pas l’erreur d’aller sur l’examen trop vite, prenez le temps d’être à l’aise avec le framework !

Passer l’examen de SAFe Program Consultant

Il s’agit en fait d’un quizz de type QCM à réaliser en ligne (sur le modèle de ce qu’on connait pour les certifications PSPO ou PSM sur scrum.org par exemple). Le quizz demande un taux de réussite de 75%, sur un total de 60 questions, à parcourir en 2 heures. Le piège tient principalement au fait que le quizz est en anglais, ce qui ajoute une difficulté supplémentaire pour nous autres francophones (vous les voyez les double négations ? Et bien moi non, pas à chaque fois !). Si un certain nombre de questions relèvent du par-coeur pur et dur, d’autres tiendront plutôt de la situation, du contexte, afin de s’assurer que vous avez bien compris l’esprit du framework.

 

Vous devez effectuer cet examen dans les 30 jours qui suivent votre formation. Le premier essai est inclus dans le coût de votre formation. Mais vous voudrez vous assurer d’être prêt car chaque nouvelle tentative vous coûtera alors 250$. Afin de maximiser votre réussite, un examen blanc est disponible. Je vous conseille de ne pas le faire trop tôt… Utilisez-le comme un vrai essai quand vous vous sentez prêt. Il vous permettra également d’identifier les types de questions posées.

Et une fois certifié SPC alors ?

Ça y est, vous êtes certifié. Vous pouvez afficher votre certification de SAFe Program Consultant fièrement sur votre profil LinkedIn. Comme toutes les certifications, celle-ci ne fait pas de vous un “SAFer” aguerri, c’est grâce à la pratique que vous allez pouvoir progresser dans votre appréhension du framework.

 

Néanmoins, la certification vous ouvre les portes de la formation. En passant les “enablers” associés (c’est à dire d’autres examens certifiant SAFe), vous allez pouvoir donner des formations certifiantes. De base, vous avez été préparé à animer des formations “Leading SAFe” (SA), mais vous pouvez ainsi rapidement prétendre à animer d’autres formations. Lesquelles ? Charge à vous de voir les sujets sur lesquels vous êtes à l’aise. Vous trouverez sûrement votre bonheur dans la longue liste de certifications SAFe !

Cet article vous a plu ?

Chez Bewizyu, agence digitale basée à Lyon et Nantes, on est spécialisés dans la création de produits digitaux sur mesure. 

Rejoignez-nous sur LinkedIn ou sur Medium !